cannes is yours logo

DÉCOUVREZ CANNES DESTINATION

Ile Saint-Honorat

A quelques minutes de l'effervescence cannoise, l'île de Saint-Honorat vous attend pour une expérience hors du commun. Calme et beauté, nature et spiritualité, ce joyau de la baie de Cannes vit au rythme paisible du monastère des moines de Lérins. Réputée depuis le Moyen-Âge, la communauté cistercienne fait toujours honneur à la règle d'accueil. Visiteur d'un jour ou pèlerin retraitant, venez découvrir un patrimoine naturel et culturel remarquable où affleure la légende.
 

Histoire de Saint-Honorat

L'histoire de l'île est liée à celle du religieux qui lui donne son nom. De la vie de Saint-Honorat, on a peu de certitudes et quelques légendes. Né à Trèves vers 370, Honorat termina sa vie comme évêque d'Arles, un évêque très fervent qui dut renoncer à sa vie monastique.
A l'issue d'un périple en Orient avec son ami Caprais, Honorat longe la côte qui ne s'appelle pas encore Côte d'Azur. Arrivés en baie de Cannes, les deux hommes sont saisis par la beauté du site. Installé aux alentours de Fréjus, Honorat devient rapidement célèbre pour ses prêches, une célébrité pesante, bientôt intolérable, qui l'oblige à trouver un refuge. Ce désert sera Lérina, la plus petite des Îles de Lérins, cachée derrière Léro, la future Sainte-Marguerite. On suppose que la fondation monastique de l'île reprend un ancien lieu de culte païen, déjà assimilé au temps des Romains, voué notamment à Neptune, le dieu de la mer.
L'isolement dure peu. Bientôt, les visiteurs affluent, attirés par l'exemple de haute perfection incarné par Honorat. Véritable pépinière des évêques du sud de la Gaule, l'abbaye de Lérins doit laisser partir son fondateur qui accepte à contrecoeur le diocèse d'Arles. Il y meurt le 6 janvier 430.
 

Les légendes de Saint-Honorat

Pas de Saint sans miracle. La légende raconte que la terre trembla quand Honorat posa le pied sur Lérina. L'île grouillait alors de serpents. Une prière d'Honorat et tous les serpents expirèrent dans une odeur pestilentielle. Une autre incantation fit lever le vent et un raz de marée nettoya l'île. Honorat et Caprais s'étaient réfugiés en haut d'un palmier. Une fois la mer retirée, l'île était purifiée et le soleil brillait.
 

Le monastère de Lérins

Malgré de nombreuses invasions meurtrières, le monastère fortifié de Lérins rayonne dans tout l'Occident entre le Vème siècle et le début du XVIIème siècle. Suivent une période de décadence et la fermeture de l'abbaye en 1788. Les moines reforment une communauté en 1869 et reconstruisent un monastère sur les ruines du premier.
Aujourd'hui, l'abbaye est très active. Entre prières et vie fraternelle, les moines perpétuent 16 siècles de vie monastique. Ils produisent des vins et des liqueurs de grande qualité. Les visiteurs d'un jour et les retraitants y sont accueillis toute l'année. Des visites guidées sont organisées. Vous pouvez aussi librement découvrir le patrimoine de l'île, les anciennes chapelles, les fours à boulets et le monastère fortifié, et vous laisser bercer par la douceur du site.
 

Informations pratiques

Seule la compagnie Planaria, gérée par les moines, assure les liaisons entre Cannes et Saint-Honorat. L'île possède un unique restaurant, La Tonnelle, situé près de l'embarcadère.