cannes is yours logo

DÉCOUVREZ CANNES DESTINATION

Journée cinéma russe

jeudi 25 août 2016 - 00:00
Palais des Festivals et des Congrés
Cannes Destination visuelrussehorizontal
Festival de l'Art Russe - Cinéma

Présentation

Film en V.O sous-titrée.

*11h00 : «Les oiseaux de ville» de Yulia Belaya (2016 - 87 mn)
Mélodrame

Avec : Evguenya Afonskaya, Evgenya Gromova, Anna Vorkueva

C'est l'histoire de trois amies qui cherchent l'amour. Masha est rédactrice d'une maison d'éditions de livres pour enfants. Corpulente, complexée, issue d'une "bonne" famille, elle se retourve dans une situation imprévue lorsqu'elle se réveille un lendemain de fête dans un club de boxe. Nastia est vendeuse. Elle est indépendante, énergique et loue un appartement avec son petit ami Roman. Un jour Nastia apprend que Roman l'a trahie. Elle décide de se venger. Rita est manager dans un hôtel. Elle est romantique, a peur du vide et ne voyage pas beaucoup. Mais une rencontre avec Harold, un client de l'hôtel lui fait découvrir la vie sous un autre jour.

*14h00 : « Sur la route vers Berlin»
de Sergueï Popov (Russie, 2015 – 1h52)
D’après la nouvelle d’Emmanuil Kazakevich, « Deux soldats dans la steppe », et les carnets personnels de Konstantin Simonov.

Avec : Amir Abdykalov, Yuriy Borisov, Maksim Demcherko, Andrey Deyugin, Artem Lebedev

Été 1942. Au beau milieu de la Deuxième Guerre Mondiale, de lterribles batailles ont lieu pour accéder à Stalingrad. Le jeune lieutenant Ogarkov, chargé des communications, est chargé de convoyer des ordres concernant un redéploiement de la 34ème Division. Dans la confusion qui règne, le lieutenant ne réussit pas à respecter les ordres. La division est encerclée de toutes parts, provoquant la mort de soldats. Ogarkov est traduit en cour martiale et accusé de lâcheté. La cour prononce la peine de mort. Mais en raison d’une soudaine attaque des forces allemandes, la sentence est reportée. Ogarkov est escorté du Kazakh Dzurabaev, avec qui il développe une silencieuse mais sincère amitié.

Ensemble, ils rejoignent les troupes pour se battre contre les Allemands et ils sont même décorés de l’ordre de l’Étoile rouge. Paradoxalement, la décision du tribunal militaire ne fut jamais abrogée.

*16h30 : « Voyage vers la mère »
de Mikhail Kosyrev-Nesterov (2014 – 95 min)
Film dramatique franco-russe adapté d'un roman de Nicolas Planchais.

Avec : Adèle Exarchopoulos (Marie Louise) et Artiom Alexeiev (Maxim)

Maxim, un jeune russe venu de Moscou, se rend à Aix-en Provence, retrouver sa mère qui vit dans le massif de la montagne Sainte-Victoire. Mais celle-ci meurt et Maxim découvre alors l’existence de Marie-Louise, sa demi-soeur. Etrangers de langues et de cultures, des liens forts vont se tisser entre le Russe et la Française.

*18h30 : « La fin d’une magnifique époque »
de Stanislav Govoroukhine (2015 – 95 min)
Comédie dramatique adaptée du recueil des nouvelles de Sergueï Dovlatov "Le Compromis".

Avec : Ivan Kolesnikov (Andreï), Svetlana Khodtchenkova (Maria)

Dix ans après la mort de Staline, au coeur des années 60, Andreï Lentoulov, jeune journaliste et écrivain, connu pour la spontanéité et la liberté de ses opinions, se voit proposer de déménager de Leningrad à Tallinn pour travailler dans un journal local. Là, Andreï cède à une aventure pleine de contradictions avec la rédactrice Marina, se lance dans d’innombrables liaisons sans lendemain et livre une violente résistance au système. Comment va-t-il lutter contre la censure et le système et qui sortira vainqueur de cette lutte ?

21h00 : « La Cage» de Ella Arkhangelskaya (2015 - 120 mn)
d'après la nouvelle "La Douce" de Dostoïevski
Drame

Avec : Daniil Spivakovski, Elena Radevitch, Mikhaïl Gorevoy, Dmitriy Naguiev, Dram-tryller.
Produit par Mosfilm

Pour satisfaire ses ambitions, un prêteur sur gages âgé épouse une jeune fille, la douce. C'est un mariage convenu, sans amour, ni joie. Une situation banale, mais entre les époux éclate une vraie guerre psychologique qui les détruit et conduit au drame. L'Iconnu en vient à enfermer son épouse dans une cage mais finalement devient lui-même son prisonnier. Ce film, chronique ordinaire de la tyranie conjugale, questionne l'amour lui-même : existe-t-il ou n'est-il que calcul, mu par les seuls intérêts personnels ? N'est-il pas aliénation et étouffement du conjoint ? N'est-il pas mépris de l'autre ?


Gratuit sur invitations à retirer à la billetterie du Palais des Festivals à partir du 1er août, dans la limite des places disponibles.




Durée et Tarifs

Gratuit sur invitations à retirer à partir du 1er Août à la billetterie du Palais des Festivals dans la limite des places disponibles.

ABONNEZ-VOUS

5 spectacles à choisir en toute liberté pour bénéficier du tarif abonné !

Abonnez-vous

Cannes is yours

Charte only Cannes
Charte only Cannes

La marque "Only Cannes" pour les établissements adhérents à notre charte qualité-fiabilité ; laissez vous guider : elle vous garantira un accueil chaleureux et un niveau élevé de service, au juste prix. Vous pouvez nous faire confiance, le carnet d’adresses édité par l’Office du Tourisme vous ouvrira le meilleur de Cannes.

Voir la charte

Voir la liste des adhérents